Douleurs au genou : comment réagir ?

Douleurs au genou : comment réagir ?

Les genoux supportent le poids du corps. Comparés aux articulations du corps, ils sont plus exposés aux risques de fatigue, de douleur, notamment s’ils sont souvent malmenés. Le fait de porter fréquemment des charges trop lourdes, ou de monter souvent les escaliers peut par exemple fragiliser ces articulations. Voici ce que vous devez savoir concernant les douleurs du genou.

Comprendre le fonctionnement mécanique du genou

Le genou est une articulation indispensable à notre mobilité. Il est également essentiel à notre stabilité. On le sollicite quotidiennement pour marcher, s’asseoir, rester debout et courir. Il relie le fémur au péroné et au tibia. Le genou est protégé par du cartilage ainsi que par un coussinet qu’on appelle ménisque. Ce dernier protège essentiellement l’articulation des chocs. Le genou est aussi soutenu par des ligaments. L’atteinte à l’un de tous ces éléments anatomiques entraîne des douleurs et perturbe la mécanique du genou. Un vieillissement du cartilage entraîne par exemple l’arthrose. Un choc, une chute, un faux mouvement ou encore une torsion trop forte peuvent aussi aboutir à une rupture des ligaments. Ces lésions génèrent dans la plupart des cas d’importantes douleurs et peuvent s’accompagner de gonflement.

Que faire en cas de douleurs de genou ?

Pour connaître les causes des douleurs, il est nécessaire que le genou soit examiné par un médecin. Celui-ci peut prescrire diverses sortes d’examens : scanner, IRM ou radiographie. Ceux-ci lui permettront de localiser les douleurs et de connaître les éléments atteints. En cas de rupture de ligament, une ligamentoplastie sera effectuée. Il faut en effet savoir que le ligament déchiré ne se cicatrise pas naturellement. Cela requiert une intervention. Le sujet utilisera un fauteuil roulant le temps de la reconstruction de son genou. Un fauteuil roulant électrique est le plus conseillé pour avoir une meilleure liberté de mouvement. Il est possible de motoriser un fauteuil roulant manuel en l’équipant d’un kit de motorisation électrique. La majorité des patients ayant subi une intervention au genou peuvent remarcher et refaire du sport. Il faut en revanche noter qu’ils sont plus exposés à un risque accru d’arthrose. En cas d’arthrose, le médecin prescrira au patient des médicaments afin d’atténuer les douleurs. Si cela ne suffit plus, une intervention chirurgicale peut être envisagée. Cela consiste à remplacer l’articulation abîmée par une prothèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *